La zone vidéo

Pour en apprendre un peu plus sur notre programme…

Le programme de TPQA en 4 minutes!

Le domaine alimentaire t’intéresse? Tu es curieux d’en apprendre plus sur le programme de TPQA? 

Les enseignantes et les enseignants du département t’explique dans cette vidéo c’est quoi la formation et te font visiter les lieux.

Viens nous rencontrer!

TPQA en action!

Envie de voir les étudiantes et les étudiants en action dans les différents cours du programme?

Il suffit d’un seul clic!

Que deviennent nos finissants ?

Inspecteur alimentaire, coordonnatrice, étudiante à l’Université, fromagère, entrepreneur; c’est ce que sont devenus cinq finissants du programme Techniques des procédés et de la qualité des aliments (TPQA) offert par le Cégep régional de Lanaudière à Joliette.

Des parcours différents, une même passion!

Des cheminements totalement différents ont conduit six jeunes technologues à pendre la décision d’entreprendre un DEC en Technologie des procédés et de la qualité des aliments (TPQA) au Cégep régional de Lanaudière à Joliette.

Des intérêts différents parfois éveillés par un passage en restauration, aux tables ou aux cuisines, mais une passion commune : l’alimentation, un domaine fascinant.

Un programme qui allume!

Des finissants du programme Technologie des procédés et de la qualité des aliments (TPQA), au Cégep régional de Lanaudière à Joliette partagent leur passion pour un domaine méconnu : la transformation des aliments.

Comment fabrique-t-on les aliments que l’on achète au supermarché tous les jours? Un secteur industriel à la recherche de technologues qualifiés.

Qu'est-ce qu'on y apprend?

Des finissants du programme TPQA (Technologie des procédés et de la qualité des aliments) au Cégep régional de Lanaudière à Joliette donnent un aperçu de ce qui se passe dans les aliments lorsqu’on les transforme.

Que faut-il apprendre pour fabriquer un fromage, conserver des légumes en boîte, brasser de la bière? Autant de secrets de fabrication qui s’apprennent au cégep, à Joliette, au coeur de Lanaudière, une région du Québec vouée à l’agroalimentaire.

En transformation des aliments - Apprendre en le faisant

« Ce qu’il me faut, c’est quelque chose d’appliqué. Je suis capable de faire des efforts dans la mesure ou je sais pourquoi j’apprends ça! » affirme Emmanuelle Dumoulin.  Apprendre, d’abord en comprenant pourquoi il faut s’y prendre d’une telle façon (les bases théoriques), en fabriquant soi-même les aliments (cours pratiques dans les classes usines) et en goûtant soi-même ce qu’on a fabriqué (évaluation sensorielle).

Un programme collégial parfaitement équilibré, constitué de théorie, de pratique et de … dégustation.

En transformation des aliments - Redécouvrir les sciences et... et aimer ça!

Quand on commence à comprendre tout ce que les bactéries peuvent apporter dans l’alimentation (les fromages, les yogourts, la bière, etc.), on s’intéresse alors de plus près à la microbiologie, à la chimie et à toutes les réactions en chaîne qui se produisent dans le processus de fabrication. La technologie des procédés et de la qualité des aliments, c’est en quelque sorte de la microbiologie et de la chimie alimentaire appliquée.

Une expertise recherchée par les entreprises agroalimentaires.

Les technologues en procédés et de la qualité des aliments sont bien sûr qualifiés pour assurer l’hygiène et la salubrité des aliments au cours du processus de transformation, de la réception de la matière première jusqu’à l’emballage. Mais leur expertise est beaucoup plus étendue, puisqu’ils connaissent les bases et maitrisent toutes les étapes de fabrication des produits alimentaires. Très concrètement, ils sont familiers avec les équipements que l’on retrouve en industrie puisque ce sont leurs outils de travail en classe usine.

Après le DEC, un emploi assuré ou la passerelle vers l'université

Le taux de placement est de 100% en Technologues en procédés et de la qualité des aliments : le nombre annuel de finissants ne suffit pas aux demandes de l’industrie, autant dans le domaine laitier, carné, céréalier que végétal.

Natrel, Agropur, Parlamat, Saputo, Weston, Boulangerie Gadoua, Kraft, Danone, Lassonde, Frito-Lays, Labatt, Aliments Carrière, autant d’employeurs qui reconnaissent la pertinence et la qualité de la formation en procédés et qualité des aliments.

Des emplois de technologues bien rémunérés dans tous les secteurs de l’alimentation : inspection des aliments, salubrité, analyse de laboratoire, contrôle de qualité, procédés de fabrication, contrôle de procédés, supervision de production, supervision de la qualité, assurance qualité, etc.

Pourquoi choisir le Cégep régional de Lanaudière à Joliette?

Grâce à ses 4 classes usines récentes, dotées d’équipement de haute technologie, à cause de la qualité de son équipe enseignante, à cause d’une approche personnalisée de l’enseignement, où l’on apprend ensemble, en petits groupes tissés serrés et où les enseignants sont d’une très grande disponibilité.

À cause des liens qui se créent être des étudiants passionnés qui partagent leurs dernières trouvailles dans leur recherche de produits du terroir lanaudois.

 C’est le seul établissement du réseau collégial à offrir le programme en Technologues en procédés et de la qualité des aliments (TPQA) sur la rive nord, tout près de Montréal, au cœur d’une région vouée à l’agro-alimentaire et à l’agro-tourisme : Lanaudière.

Cynthia Mireault, finissante en TPQA au Cégep à Joliette

Cynthia a choisi le programme Technologie des procédés et de la qualité des aliments presque par hasard et elle s’est prise à aimer ça. A aimer ça de plus en plus… jusqu’à rêver de fabriquer du fromage. Ce qu’elle fait aujourd’hui.